Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 novembre 2008

Du possible

« A la gauche, qui désespère du possible, Deleuze semble dire : l'épuisement du possible, c'est très bien (…). La gauche ne peut que récuser l'énoncé ; mais la droite ne peut le reprendre à son compte qu'à condition de ne pas le comprendre (ou de le comprendre à sa manière : du possible, de toute façon, il n'y en a jamais eu). »

 

François Zourabichvili, Deleuze et le possible (de l’involontarisme en politique) 

mardi, 31 octobre 2006

DLXXXVIII, suite 254, 3169, 1

L’émergence des possibles ne peut procéder de la volonté de l’individu puisque de la sorte, elle ne peut s’exercer qu’à partir des schèmes d’action qu’il possède déjà et, le mobilisant ainsi entièrement en eux, le voue plus sûrement à la clôture.

mercredi, 27 septembre 2006

DLXXXVIII, suite 254, 3169

Ce point fuyant qu’est le centre de l’équilibre énergisant est aussi bien celui du dessaisissement, en lequel émergent les possibles.