Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 31 août 2005

Déhiscence quasi érotique

medium_chardin_-_bowl-of-plums.jpg

Commentaires

S'offrir dans le silence gêné du désir de plaire. Quelle plaie ! Tant va la cruche à l'eau qu'a la fin son coeur se brise. Mais n'avons nous pas été romantique nous aussi ?

Écrit par : Lambert Saint-Paul | jeudi, 01 septembre 2005

Divergence intéressante : Chardin peint la chair, mais c’est sans pudeur que je la vois offerte ; et c’est pour cette raison que cette offrande m’apparaît comme quasi érotique seulement.

Écrit par : Préau | lundi, 05 septembre 2005

C'est bien de chair dont il est question :

http://lambertsaintpaul.hautetfort.com/archive/2005/09/05/le-fil-s-de-l-epee.html

Bien à vous.

Écrit par : Lambert Saint-Paul | lundi, 05 septembre 2005

Les commentaires sont fermés.